Sécuriser l’emploi du salarié, comme l’emploi dans l’entreprise

04
09
4

Les lecteurs de ce blog le savent bien : je plaide depuis des années pour concilier une nécessaire flexibilité pour les entreprises et une sécurisation des parcours professionnels pour les salariés.

Force est de constater que, dans ce domaine, la campagne électorale n’en disait pas grand chose. Ce sujet, pourtant crucial, abordé ou traité dans pratiquement tous les pays européens, y compris l’Espagne et l’Italie, est resté étrangement absent des débats. Il est urgent de le remettre au goût du jour. Et de faire bouger les lignes.
C’est pourquoi j’ai été particulièrement sensible aux déclarations de Michel Sapin ce week-end qui n’a pas hésité à dire que la sécurité du salarié ne se lisait pas à l’aune de la nature de son contrat de travail.
Fidèle à la méthode du gouvernement privilégiant le dialogue social, M. Sapin s’est contenté, pour l’instant, de mettre le sujet sur la table. Mais il l’a fait dans des termes qui montrent l’existence d’un véritable espace de négociation, et c’est déjà beaucoup !
Loin des propos caricaturaux aux accents de lutte des classes que je dénonçais hier, il reconnaît qu’il faut, d’un côté, « donner plus de sécurité dans l’emploi » aux salariés, et, de l’autre, permettre aux entreprises de « pouvoir s’adapter ».
Et d’avancer une vision réaliste de la flexibilité comme « la possibilité pour chacun de sécuriser l’emploi du salarié, comme l’emploi dans l’entreprise ».

Pour y parvenir, M. Sapin admet qu’il faut « revoir » le contrat de travail qui ne donne plus ni sécurité aux salariés, ni souplesse suffisante aux entreprises.

Chiche ?

Réactions
4
  1. Bonjour Françoise,
    A mon humble avis, la sécurité de l’emploi passe par la santé des entreprises du pays, et la santé des entreprises d’un pays passe par la rage d’exporter.
    Notre déficit commercial frôle les 70 Milliards d’€uros, ne croyez vous pas que c’est là qu’il faut très rapidement agir? Et ce n’est surtout pas en exportant en Europe que nous trouverons la sortie de crise….. Notre croissance est, je crois, à zéro et l’avenir n’est pas rose, …. cela se sait de plus en plus, on est en Europe.
    Dans un article chinois qui parle du prochain « Summer World Economic Forum » à Tianjin ou vont se réunir toutes les sommités économiques et politiques du monde et présidé par le premier Ministre Chinois, on y énumère les 3 grands sujets qui vont y être traités
    « The attendees will discuss a series of issues during the three-day event, including the Euro crisis, China’s future economy and global food security. This year’s forum is themed ‘Creating the Future Economy.’  »
    Alors, quand allons nous réveiller notre niaque* dans l’exportation, demain il sera trop tard et nos enfants subiront les résultats de notre manque de niaque*?
    (* c’est avoir la rage, ne pas lacher le morceau, aller jusqu’au bout de ce que l’on est et de ce que l’on fait)

     
     
  1. Relations-Textuelles

    Sécuriser l’emploi du salarié, comme l’emploi dans l’entreprise http://t.co/L35JGra2 #Help #Solution

  2. Parlons RH

    "Sécuriser l’emploi du salarié, comme l’emploi dans l’entreprise" http://t.co/OlvBd4mG par @FGri

  3. Adrien DANIELE

    "Sécuriser l’emploi du salarié, comme l’emploi dans l’entreprise" http://t.co/OlvBd4mG par @FGri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>