L’indispensable renouveau du leadership

13
01
13

C’est un mot de la fin du 20eme siècle; enfin, je veux dire un mot que nous avons beaucoup utilisé ces trente dernières années dans nos organisations pour définir nos modèles de management, mais aussi, avouons-le, pour demander plus à nos manageurs dans un monde plus complexe, plus rapide, plus global.

Vision, capacité à communiquer et à entrainer, courage, résilience, capacité à avoir un jugement informé, capacité à décider, à développer ses collaborateurs, à construire des relations de qualité avec ses clients et ses stakeholders… Autant de composantes répertoriées et évaluées dans les différentes modèles de compétences que nous utilisons pour nos manageurs.

S’il est facile de décrire chacune de ces caractéristiques, la vraie question demeure : « comment tout cela se développe » ? Revues, livres, séminaires multiplient les études de cas et la confrontation à des situations particulières, feed- back et coaching complétant la panoplie des outils destinés à développer les leaders. Si on le regarde de façon critique, ce processus destiné à créer de l’expérience est artisanal, difficilement mesurable et bien lent…

Pour autant, jusqu’à présent, nous nous en accommodons. Même si nos organisations sont plus globales, même si le temps s’accélère, même si l’avenir est incertain, nous acceptons encore que les horizons de développement soient de 2 ou 3 ans et nous pensons savoir comment exposer nos manageurs aux situations auxquelles ils doivent apprendre à faire face.

Mais tout ceci est-il suffisant alors que nous sommes confrontés à une nouvelle vague de changements profonds qui vont demander de développer un nouveau type de leadership ?

Ce que nous appelons, chez ManpowerGroup, l’Ere des Talents se caractérise par un rééquilibrage des zones de croissance, des évolutions technologiques qui bouleversent nos métiers et business modèles, des enjeux de management complexifiés par le décalage entre les compétences requises et celles disponibles et de nouvelles organisations du travail.

Autant d’enjeux majeurs dont on peut imaginer qu’ils vont exiger un autre type de leadership, la période de transition que nous commençons à entrevoir réclamant elle des profils de passeurs capables de faire passer nos organisations du monde d’aujourd’hui à celui, si différent, qui se dessine.

Bien sur, consultants et académiques vont s’emparer du sujet et nous proposer de nouvelles idées et concepts. Mais la question pratique du qui, du comment, de la transition vers ce new normal se posera crument.

Alors autant y réfléchir tout de suite et partager les enjeux entre des hommes et des femmes aujourd’hui leaders dans nos organisations, curieux du futur et ayant envie d’y jouer un rôle.

Comprendre, partager, confronter points de vue et expériences, c’est l’ambition que nous nous fixons au Cercle du leadership.

Parce que c’est ça, le leadership !

Réactions
13
  1. Christophe Marret

    Bonjour Françoise,
    J’avais écrit les lignes qui suivent en réponse à tes vœux 2012 sur ce blog.
    Au sein des PME tes propos font échos à 2 faits très importants et visibles :
    – de conjoncturelle, la crise (est-ce encore le bon terme) est devenue structurelle.
    – nous rêvons tous de nous projeter, nous aspirons tous à un nouveau leadership mais le « réalisme court-termiste » a des vertus sociales évidentes.
    Surtout surtout, concernant les PME ou même TPE, j’ai le sentiment (un peu fataliste mais aussi porteur d’avenir) que l’énorme potentiel d’énergie et de leadership de toutes ces petites entreprises aura du mal à exister sans être fédérer. Autrement dit le patron charismatique, courageux, visionnaire, hyper volontaire de cette (belle) entreprise de plomberie dans l’Orne, comment peut-il se mobiliser pour agir pour ce nouveau monde dont tu parles. J’exagère évidemment mais la notion de leadership n’est-elle réservée qu’aux dirigeants des grandes organisations ?
    Bonne année et à bientôt …

     
     
  2. Et si on changeait de comportement en faisant passer l’efficacité avant la justification dés l’école maternelle. En effet ce qui m’a toujours consterné c’est la priorité/effort que beaucoup donne à la préparation d’une explication du pourquoi et pourquoi pas avec trop souvent des exemples de réussites passées (stratégie rétroviseur). Et cet état d’esprit général génère la hantise du « mais personne ne l’a jamais fait » ce qui oblige que l’on se retrouve à plusieurs « costauds reconnus » pour faire passer des idées nouvelles, n’est ce pas une perte de temps?

     
     
  3. Xavier Bellais

    Bonjour Françoise, bonjour à toutes et tous,
    Sans conteste, le rôle de Manageur change. Tout d’abord imperceptible dans sa mutation, la crise et son environnement « anxiogène » sont venus chambouler les repères du Manageur, ce, plus particulièrement s’il se trouve dans une fonction managériale dite « middle », ce qui mon cas, je le concède.
    Comme il est décrit dans ce billet, il est impératif d’accompagner, conseiller et faire confiance (donner de l’autonomie) aux équipes en leur décrivant le plus précisément possible quelles sont les changements auxquels nous devons faire face.
    Le rôle du Manageur devient celui de la transition (passeur), voire dans certaines situations celui de « médecin » pour soigner les états d’âmes et le découragement. Pour ce faire, il nous faut changer, s’adapter, s’informer et s’auto-former, partager avec ses pairs pour, enfin, Manager en proximité et faire bénéficier tous les équipiers de notre point de vue – sans cesse – réactualisé en restant humble et en faisant confiance à chacun.
    Merci pour ce billet qui, pour ma part, a mis des mots précis sur mes perceptions du quotidien.
    Cordialement.

     
     
  1. Olivier Cimelière

    L'indispensable renouveau du management – Blog de @fgri – http://t.co/6AJCQT3U – Excellent billet et visiter le site Cercle du leadership

  2. Thomas CHARDIN

    L’indipensable renouveau du leadership http://t.co/cTcSFoMj via @fgri #leadership

  3. beatrice dogor dI NU

    L’indipensable renouveau du leadership http://t.co/cTcSFoMj via @fgri #leadership

  4. awbc

    L’indipensable renouveau du leadership – Le blog de Françoise Gri http://t.co/uS0ASuF8

  5. Manuel Murgia

    L'indispensable renouveau du leadership http://t.co/6fmaxSBd

  6. ManpowerGroup France

    L’indispensable renouveau du #leadership : besoin de "passeurs" vers le monde de demain – "l'Ere des #Talents" http://t.co/0ZY0O2GH v/ @fgri

  7. BOUTELOUP Jean-Paul

    L’indispensable renouveau du #leadership : besoin de "passeurs" vers le monde de demain – "l'Ere des #Talents" http://t.co/0ZY0O2GH v/ @fgri

  8. Edith Luc

    RT @fgri @ManpowerGroupFR L’indispensable renouveau du #leadership : besoin de "passeurs" vers le monde de demain http://t.co/oJGFQGJT #e20

  9. Incognito

    L’indispensable renouveau du #leadership : besoin de "passeurs" vers le monde de demain – "l'Ere des #Talents" http://t.co/0ZY0O2GH v/ @fgri

  10. Davos ou « la grande transformation »: demain, tous au chômage ? | ManpowerGroup

    […] En France aussi, des associations de dirigeants réfléchissent à un renouveau du leadership : « la période de transition que nous commençons à entrevoir réclamant des profils de passeurs capables de faire passer nos organisations du monde d’aujourd’hui à celui, si différent, qui se dessine », écrit par exemple Françoise Gri sur son blog. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>