Infiltrés

14
04
17

Hier soir, j’ai eu le très discutable (!) privilège d’être invitée sur le plateau des « Infiltrés », l’émission de France 2, qui portait sur le thème de la discrimination dans plusieurs secteurs (logement, travail, santé, etc). Il fallait que je participe à cette émission, car même sans en connaître le détail (puisque j’ai pris connaissance du reportage une fois sur le plateau, dans les conditions du direct), je savais que l’honneur de mes collaborateurs était mis en cause, par la faute de certains.

La séquence en question, consacrée aux discriminations au travail, est l’aboutissement d’une longue histoire qui commence par un « testing » dans des agences d’emploi des trois majors de la profession. On y voit, en caméra cachée, la faute d’une collaboratrice acceptant la commande d’un recrutement discriminant.

Nous ne sommes pas les seuls dans le film à être montrés du doigt. Loin d’être une consolation, cela laisse à penser que notre quotidien se nourrit de discrimination et que c’est là une pratique courante -chez Manpower comme ailleurs.

C’est faux : la très grande majorité des collaborateurs de Manpower respecte la loi et se fait un point d’honneur que de la faire respecter. Mais il est vrai que dans une organisation aussi vaste et décentralisée que la nôtre, de graves erreurs, des fautes inadmissibles peuvent être commises. C’est un travail de tous les jours, sans relâche, que de prévenir et de guérir.

Un travail de prévention ? Oui, car il serait évidemment naïf de penser que la volonté de diversité soit un acquis, chez nos clients comme chez nos collaborateurs, et que dans un métier de services on puisse être « zéro défaut », que ce soit en matière de discrimination ou (mais c’est moins grave) en matière de qualité de service. C’est un travail de tous les instants, gouverné par une détermination absolue, que de faire en sorte que 4000 collaborateurs, dans la multiplicité de leurs actions quotidiennes, agissent dans le respect de nos valeurs et de nos règles. Notre volonté en la matière est de ne faire aucun compromis ; nos contrôles internes multiples, visites de candidats mystères, simulations de commandes, et audits divers montrent une réalité bien différente de ce que ce film met en évidence.

Néanmoins, à l’écran, la faute est là, visible et cruelle. Je la ressens avec honte et tristesse, comme je le crois, tous mes collaborateurs.

Et puis, à ces sentiments, s’est ajoutée l’impression d’avoir été interrogée, dans le reportage, de façon très particulière (et cela se voit à l’écran) : question répétée dix fois, caméra ouverte avant et après…Manifestement, un agacement ou un geste d’énervement de ma part devant cette inhabituelle insistance auraient donné « du piquant » à l’interview…
On va dire, et c’est un euphémisme, que cela a été une expérience personnelle pénible.

Alors la seule bonne chose que l’on va retenir de tout cela, c’est que cette émission va nous permettre, à nouveau, de mettre en garde, d’expliquer, de former et d’impliquer tous nos collaborateurs…afin de continuer à creuser notre sillon sur le chemin de l’Emploi Responsable…et ça, « c’est du lourd » comme le chante Abd al Malik, également invité sur le plateau…

Réactions
17
  1. Cecile

    Madame,

    Vous voir sur ce plateau n’a pas été une surprise : vous vous deviez d’être là pour l’honneur de notre Manpower.
    Ce fut effectivement douloureux et merci d’avoir fait face avec la clareté et la fermeté qui caractérise l’engagement de Manpower.

     
     
  2. CB, Paris

    Bonjour. J’ai regardé l’émission et vous trouve courageuse d’avoir ainsi participé à cette émission pour venir défendre les valeurs de votre entreprise, tant le documentaire était un document à charge contre les différentes professions concernées.
    J’ai aussi beaucoup aimé votre conclusion qui ramène à l’action, au-delà des débats où des professionnels des plateaux télévisés et radios donnent des leçons de bonne conduite sans contribuer effectivement au vrai débat : comment changer les choses, au quotidien, dans les mentalités et dans les actes.

     
     
    • Françoise Gri

      Merci pour vos commentaires. Ils contribuent, avec d’autres reçus ces derniers jours, au téléphone, par SMS ou directement, à me conforter dans l’idée qu’il fallait vraiment que je participe à cette émission pour défendre mes collaborateurs et notre entreprise.

       
       
  3. Sylvie

    Bonjour,

    J’ai regardé le reportage des « infiltrés », qui est en effet sans équivoque sur notre responsabilité, certes individuelle (et qui ne doit pas etre unique) mais subit de manière commune.
    En tant que recruteur, nous nous devons de préserver le mot « compétences », de plus, accepter ces conditions clients nous dessert dans nos recherches. Nous ne réussirons pas à effectuer la rencontre entre l’offre et la demande de manière objective avec de telles pratiques.Je vous remercie de votre présence sur le plateau, qui, sans etre dans la défensive et l’affectif, a permis de clarifier la situation dans le professionalisme.

     
     
  4. ANSART

    Madame

    Merci d’avoir défendu nos valeurs en allant sur le plateau des infiltrés.
    Nous travaillons dure tous les jours afin de servir au mieux nos clients et nos collaborateurs intérimaires.
    Manpower est une entreprise saine…

     
     
  5. Elisabeth

    Après avoir été très comme beaucoup bléssée par ce reportage, merci de votre présence sur le plateau qui effectivement n’a pas dû être facile mais a démontré votre mobilisation avec nous dans ces moments où nous sommes attaqués de front dans notre quotidien.
    Je pense qu’un message revenant sur le refus de commandes discrimantes me semble indispensable afin que chaque collaborateur sache à qui s’adresser dans le reseau le cas échéant.

     
     
  6. S.

    Bonjour Madame Gri, j’ai beaucoup apprécié votre passage sur le plateau des Infiltrés que j’ai regardé sur la Toile. Ces reportages ont épinglé des agences d’intérim, immobilières et des médecins. Les journalistes ont montré des cas individuels dont le téléspectateur sent bien qu’ils ne sont pas si rarissimes que les professionnels veulent le faire croire.

    D’ailleurs, d’une part, il y a quelque chose d’assez dérangeant à entendre ces professionnels se plaindre d’être malmenés dans le cadre de l’émission. D’autre part, il faut noter que, par leur comportement, ils briment les droits et les aspirations de nombreux individus candidats à se faire soigner, candidats à l’emploi ou à un logement. Il y a manifestement une disproportion flagrante entre la gène éprouvée par les premiers et les derniers. Et une disproportion qui confine à l’indécence. C’est pourquoi j’ai le sentiment que le message destiné à rassurer les Français ne passe pas.

    Mon propos n’est pas de vous le reprocher à vous, qui avez fait preuve de beaucoup de courage. Mais il est de pointer un mode de communication qui n’aide pas à construire la confiance parce qu’il semble révéler une réticence à changer les choses, en dépit de tous les engagements contractés pour promouvoir la diversité.

    En vous remerciant de m’avoir prêté l’oreille.

    Je vous souhaite bonne continuation.

     
     
  7. EGBL

    Bonjour Madame, je suis un de vos petits clients (90k depuis 2009) et je peux vous dire que vos collaborateurs de l’agence de Nîmes sont au dessus de tout soupçon et que notre partenariat est exemplaire. Ne vous inquiétez pas et lisez l’excellent « TV Lobotomie » de Michel Desmurget. Vous en saurez plus sur le caractère négatif de la télévision en général et leurs insipides reportages, téléguidés volontairement pour arriver là où ils veulent. Supprimez la télé!

     
     
  1. Luc Mandret

    la réponse de F. Gris, PDG de Manpower, suite au reportage sur la discrimination de Fr2 http://bit.ly/FrGris gestion de crise parfaite

  2. Guillaume Morel

    RT @LucMandret: la réponse de F. Gris, PDG de Manpower, suite au reportage sur la discrimination de Fr2 http://bit.ly/FrGris gestion de …

  3. Ripit00

    La seule bonne réponse. RT: @LucMandret: réponse de F. Gris, PDG de Manpower au reportage sur la discrimination de Fr2 http://bit.ly/FrGris

  4. PierLaurentCONSTANT

    Sur son blog la PDG de Manpower réagit à sa participation à l'émission "Les infiltrés" http://bit.ly/ddbTL3 (via @Nicolo)#mercrediconfession

  5. Sébastien Durand

    RT @LucMandret: la réponse de F. Gris, PDG de Manpower, suite au reportage sur la discrimination de Fr2 http://bit.ly/FrGris gestion de crise parfaite

  6. Benoît MATHIEU

    RT @LucMandret: la réponse de F. Gris, PDG de Manpower, suite au reportage sur la discrimination de Fr2 http://bit.ly/FrGris gestion de …

  7. Priscilla_RJ

    Quand la présidente de Manpower répond au sujet de l'émission "Les infiltrés" sur les discriminations : http://minu.me/23sl

  8. Aymeric Marlange

    RT @LucMandret: la réponse de F. Gris, PDG de Manpower, suite au reportage sur la discrimination de Fr2 http://bit.ly/FrGris gestion de crise parfaite

  9. RadardesResponsables

    Un témoignage direct, un peu triste pour un chef d' entreprise de reconnaitre une faute, belle preuve de courage http://cut.gd/6YXz via FGri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>