Reset

03
09
0

Cela fait bien longtemps que je n’avais rien écrit sur mon blog..

J’aurais pu sans doute y raconter au quotidien comment l’on vit une période de transition professionnelle, mais on est tellement occupé lorsque l’on reprogramme son ‘logiciel interne’!

Il faut d’abord décider ce que l’on a vraiment envie de faire: continuer ou changer? et pour quoi? Je dis bien décider, parce que ce n’est pas si facile de répondre à la question en pleine conscience. On a tant de biais et de filtres. Et puis il y a ce qui est possible, et ce qui ne l’est pas, enfin plutôt ce qui paraît possible et ce qui paraît impossible.

Cette réflexion, je ne l’avais personnellement pas du tout anticipée, je n’avais pas le temps… Pas le temps de me poser la question de ce qui ferait l’intérêt, la dynamique de cette prochaine partie de ma vie professionnelle, en ouvrant vraiment le champ des possibles, parce que, à presque 60 ans, c’est quand même le moment où jamais d’envisager des choses vraiment différentes!
Pas le temps non plus de cultiver un jardin secret qui puisse prendre un jour plus d’importance, ouvrir d’autres perspectives, apporter d’autres satisfactions.
Et donc, comme je ne l’avais pas anticipé, il m’a fallu faire ce travail d’introspection et d’investigation: quel sujet ou quels sujets? Business ou Bénévolat? En France ou Ailleurs, Paris ou Province? Solo ou avec Qui?
Pour aller plus loin, j’ai testé des options, j’ai rencontré plein de gens différents, certains passionnants d’autres beaucoup moins, certains avec qui je me sentais bien, d’autres vraiment pas.
J’ai aussi fait le tri de mes compétences et vérifié à quoi pouvait vraiment servir mon expérience… décoiffant, mais pas déprimant.

Et puis, un jour, tout ceci se décante. En plus de savoir ce que l’on va faire, comment et avec qui, on ressent que ce chemin a permis de se construire une autre façon de penser, d’autres références, d’autres réflexes.

J’en suis là.
J’ai trouvé l’équipe avec qui j’ai envie de développer une start-up, ils sont jeunes (pas tous) et ils pensent différemment (tous).
C’est toujours l’entreprise, sauf que l’on part d’une feuille blanche et que l’on veut aller vite sur un chemin dont on sait qu’il n’est pas écrit.

Notre sujet? L’humain, la techno et le changement, les organisations apprenantes.

Finalement mes sujets préférés, ceux sur lesquels j’écrivais déjà pour mon blog… Tout semble dans la continuité, et pourtant rien ne l’est.

Reset, Restart..

C’est pour les individus comme pour les entreprises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>