Faire savoir et engager

08
11
4

Il y a quelques jours, je lis, grâce à twitter, un article valorisant le « storydoing ». Je me méfie un peu des mots-valises des agences de communication. Mais voici une idée simple, que l’on peut résumer ainsi : la communication, ce n’est plus des histoires hors sol, que les clients n’achètent plus, n’y croyant pas. Communiquer, à l’heure du digital, c’est faire en sorte que les actes d’une entreprises soient portés par un sens, un projet, et les rendre visibles par ceux-là même qui les font.

Le storytelling était l’affaire des communicants. Or, aujourd’hui, l’histoire d’une entreprise n’est plus racontée en télévision ou sur des affiches : les salariés et les actes – vécus par les clients – de l’entreprise sont le premier média d’une entreprise. Il s’agit de rendre clients et salariés porteurs d’une histoire.

Deuxième lecture de la semaine, en lien avec ce qui précède : ce billet qui fait plaisir à lire. Un patron de McDonalds qui dit avoir découvert Pierre & Vacances à travers l’expression de ses collaborateurs sur twitter :

J’ai découvert des gens qui twittent sur leur enseigne. Des tweets serieux, drôles et toujours optimistes. Vous les lisez et vous avez envie de partir en vacances, de découvrir l’invité mystère, et le plus important, ils vous donnent envie de postuler chez eux et ça c’est à mon avis une belle réussite.

Cela fait chaud au cœur.

Quand je suis arrivée, il y a bientôt un an, au sein du groupe Pierre & Vacances Center Parcs, j’ai découvert des salariés fiers, un esprit, ces qualités qui composent une personnalité unique. Problème : ce qu’on en voyait à l’extérieur, c’était uniquement de la pub sur des affiches, et des promotions, avec des photos de familles idéales vivant des moments de bonheur. Depuis, nous travaillons à orienter notre communication vers plus de concret. En commençant par mobiliser les collaborateurs du groupe, afin qu’ils transmettent leur bonne humeur et leur engagement, bien réels, aussi de manière numérique.

Ils ont les moyens de transmettre avec vérité une expérience vécue. C’est un nouveau défi pour les entreprises : faire en sorte que le sens du projet de l’entreprise leur donne envie de le faire. La communication, aujourd’hui, c’est beaucoup plus cela que simplement des campagnes de publicité.

Réactions
4
  1. J’ai pris un grand plaisir à lire cet article. Non pas parceque je suis cité mais tous simplement je pense que notre plus grand réseau de communication est nos clients internes qui si on sait les motiver peuvent rendre nos entreprises plus belles. Merci

     
     
  2. Francoise Gri

    Nous partageons cette conviction Arnaud… Et il y a aussi cette formidable énergie positive qui se transmet à une organisation quand elle reçoit un feedback comme le votre qui l’encourage à continuer, persister, se réinventer .. Votre post nous a donné l’envie d’aller plus vite et plus loin.. Merci pour le boost au #TeamPVCPSpirit

     
     
  3.  
     
  4. J’aime beaucoup dans cet article la mise en avant de la fierté de collaborateurs pour la réussite et la communication d’une entreprise. En tant que consommateur, je l’ai vécu chez Carglass (je n’ai aucun autre lien professionnel ou financier avec eux). Quel plaisir de voir des employés aimables, efficaces et autonomes, plaisantant entre eux… cela donne envie de revenir ! (Pas trop souvent tout de même…) En plus du service objectivement recherché et rendu, l’expérience d’une rencontre sensible et chaleureuse est ce qui marque le plus.
    Je suis également convaincu du lien qui existe entre qualité de la relation client, fierté des salariés vis-à-vis de leurs employeurs, et qualité du management. Un peu de générosité dans le monde du travail s’il vous plait ! Heureusement plus d’entreprise qu’on le dit en sont convaincues et le mette en pratique.

     
     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>