Marché de l’emploi : des négociations en panne

23
12
15

Quel décalage ! Quel décalage entre les prévisions de l’Insee publiées vendredi (0.1% de croissance au mieux pour trois trimestres consécutifs et 11% de chômage à l’horizon de juin 2013) et les discussions en cours sur le marché du travail ! Un décalage qui montre à quel point nous n’arrivons toujours pas à sortir d’une conception dogmatique de notre économie – et donc décalée de la réalité des entreprises.
Comment arriver à faire entendre que ce n’est pas en taxant les contrats courts que les entreprises embaucheront en CDI et que si le modèle économique d’un secteur exige de la flexibilité, les investisseurs iront ailleurs et n’investiront juste pas : c’est déjà le cas, semble-t-il, puisqu’au cours des trois derniers mois, les suppressions d’emplois par des investisseurs étrangers ont été deux fois supérieures à celles des groupes français, révélait Le Monde la semaine dernière.
Comment faire admettre ce que toutes les études démontrent : indéniablement, l’alourdissement du coût du travail des moins qualifiés (précisément ceux que l’on trouve majoritairement employés en contrats courts !) nuit à leur taux d’emploi. Une taxe n’est pas un outil de sécurisation des parcours ! Ce qui protège les personnes, c’est leur capacité à travailler – donc leurs compétences, donc leur formation.

Qui parle de ça aujourd’hui ? Et qui se préoccupe de la façon dont les futurs 11% de chômeurs, dont une énorme proportion basculera en juin dans le chômage de longue durée, pourront revenir sur le marché du travail ?

Beaucoup d’arguments qui sont aujourd’hui mis sur la table de négociation d’un potentiel accord vont clairement à l’encontre des intérêts des plus faibles et des jeunes : ils ne traitent pas les dérives d’un système qui fait qu’on embauche plus qu’en CDD ou qu’explosent les CDD d’usage.

Le jeu de contraintes complexes qui lie les uns et les autres, conjugué à la crainte de mesures qu’un parlement dogmatique pourrait à son tour concevoir, amèneront peut être une signature en janvier.

Mais ce qui est pratiquement sûr, aujourd’hui, c’est que nous aurons une fois encore raté l’occasion de rendre notre marché de l’emploi à la fois plus juste et plus compétitif.

Réactions
15
  1. Je suis complètement d’accord avec votre analyse. On dirait que les personnes qui nous gouvernent ne comprennent pas les enjeux de la flexibilité en France.

     
     
  2. Ben Khalifa

    Merci beaucoup Françoise pour ce cri et toute l’analyse pertinente qui va avec. Ce discours m’a véritablement marqué avant hier matin lors de votre passage sur BFM Business. L’unique chose qui me venait à l’esprit en vous écoutant était « Pourquoi, pourquoi est-ce que cette femme est la seule à tenir ce genre de discours? Pourquoi est-ce la seule du monde du patronat à s’insurger autant contre ce statut quo frappant l’employabilité que de l’élitisme français quant à l’embauche (l’importance du diplôme tout au long de la carrière etc) ».

    J’ai envie de vous remercier pour cette intervention et pour défendre cette vision. Je vouais aussi savoir si c’est la carrière chez IBM qui vous donne cette tournure très « US » dans l’état d’esprit?

     
     
  1. Françoise Gri

  2. JEAN CLAUDE CHENET

  3. vincent giret

  4. Ange GREBERT

    RT @fgri: Décalage http://t.co/NBqSyAWJ

  5. Emilie Ros

    “@fgri: Décalage http://t.co/e14eHc5C” #marché #Emploi

  6. Gerard E. STEIN

    Quand on prend le pouvoir il faut savoir s'entourer de gens compétents ou si non, la catastrophe est proche
    http://t.co/AmGNBqEF

  7. Didier Barbé

    La France serait elle la patrie des chances perdues? http://t.co/9LE1soGa via @fgri

  8. MHTEYSSEDRE

  9. Emmanuelle Huss

    France – Marché de l’emploi : des négociations en panne http://t.co/wL5O8I5xçoise+Gri%2C+présidente+de+ManpowerGroup+France%29

  10. Christof Saelmans

  11. Fabienne Billat

    Décalage http://t.co/onMvVGyf  Par @fgri , avec #FF inéluctable !!

  12. Relations-Textuelles

    Marché de l’emploi : des négociations en panne http://t.co/iDMHlwV6 #Help #Solution

  13. gerard alex

    Le blog de Françoise Gri, présidente de ManpowerGroup France http://t.co/FD6vRymH via @fgri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>